L’arrivée de la nouvelle Peugeot 205 GTI 1.9 litre est saluée par la presse automobile tout aussi positivement que la précédente version.

Bien que deux années à peine séparent le lancement des versions de deux voitures très proches qui se distinguent essentiellement par leur motorisation, la plupart des revues spécialisées se penchent à nouveau longuement sur le dernier bolide de la marque au lion. Comme précédemment, les essais exclusifs ou en avant-première sont complétés par des comparatifs avec les concurrentes de la 205 GTI.

Dans les années 1980, la presse spécialisée dans l’automobile est florissante avec des parutions hebdomadaires telles qu’Auto Hebdo, des titres bimensuels comme L’Auto-Journal ou des mensuels qui existent depuis très longtemps comme Sport Auto, L’Automobile Magazine ou encore Échappement pour ne citer qu’eux. L’arrivée de la Peugeot 205 GTI 1.6 en 1984, puis de la 1.9 deux plus tard, constitue un sujet inépuisable pour toutes ces publications qui ne se lassent pas d’écrire à la gloire de la petite bombe sportive française. La 205 GTI sera toujours encensée dans des essais menés par les journalistes les plus chevronnés et reconnus du milieu de la presse auto.

La seconde mouture de la Peugeot 205 GTI est une vraie réussite en matière de style et de performances qui ne manquera pas d’enflammer la presse de l’époque.

© IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Archives & Collections

Deuxième Opus

L’idée qui ressort fréquemment dans les articles consacrés à la sortie de la 205 GTI 1.9 est que ce modèle est nouveau bien sûr, mais qu’il est dans la parfaite continuité et l’esprit de la précédente : la version 1.6 qui a révolutionné le monde des petites sportives. Les essais et les articles de présentation seront moins nombreux que pour son aînée, mais souvent plus élogieux encore, la voiture ayant gagné en puissance moteur et donc en performances ! Le premier titre à évoquer la version améliorée de la 205 GTI est Auto Hebdo qui lui consacre un papier de 3 pages ?signé Christophe Bonnaud dans son numéro du 12 décembre 1985 ; soit dix mois avant sa présentation officielle au Salon de Paris en octobre 1986. Il n’y a pas de photos du bolide, mais un dessin d’interprétation de R. Demarets qui figure également en couverture avec l’accroche «Plus musclée Plus féroce». Après s’être demandé si la nouvelle GTI est une évolution ou une révolution, le journaliste conclut son article ainsi : «Songez qu’il y a trois ans, la version sportive d’une mini-berline chez Peugeot s’appelait 104 ZS...». 

La 205 GTI 1900 occupe toute la page de couverture du numéro 541 d’Auto Hebdo daté du 24 septembre 1986.

© IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Archives & Collections

Des essais élogieux

Le mensuel Sport Auto ne tarira pas d’éloges pour la dernière-née de Peugeot Sport, en particulier lorsque les essais sont confiés à José Rosinski, l’une des plus belles plumes du métier qui possède de plus l’expérience de la compétition au plus haut niveau. Ses avis sont toujours précis et pertinents, aussi lorsqu’il rend compte de ses essais de la 205 GTI 1.9, la cause est entendue, il adore cette voiture ! Lors de la sortie de la nouvelle 205 GTI, le journaliste partage d’ailleurs son enthousiasme pour ce bolide à deux reprises, dans les numéros d’octobre et de décembre 1986. Le premier article publié dans le n°297 est un match de la 205 face à trois rivales sur 13 pages dans lesquelles les louanges se succèdent. Il y souligne les nouveautés techniques, comme le freinage : «Freins irréprochables. En vérité ils nous ont même épatés, non seulement par leur puissance, mais par leur endurance, qui semble tout bonnement impossible à prendre en défaut.» Pour terminer son article ainsi : «Peugeot nous a rendu une copie impeccable. De nos quatre «survoltées», la 205 GTI 1.9 est largement la plus endiablée, la plus sportive, celle qui vous donnera le plus de plaisir. Elle est irrésistible !» Que dire de plus...

Pour le mensuel Sport Auto numéro 297 d’octobre 1986, la 205 GTI 1.9 sera l’une des vedettes du prochain Salon de l’Auto de Paris qui va ouvrir ses portes.

© IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Archives & Collections

Reine des comparatifs

Chaque fois que la Peugeot 205 GTI 1.9 figure dans un comparatif avec des véhicules de sa catégorie, elle se retrouve en tête des résultats. Dans le match qui l’oppose à la Renault 5 GT Turbo paru dans le numéro de décembre 1986 de Sport Auto, elle prend largement l’avantage pour ses performances, sa tenue de route, sa consommation et son style, tandis que sa concurrente la bat pour le confort de suspension et le prix. Après un premier test de la version 115 ch en février 1986, L’Automobile Magazine propose un comparatif entre quatre petites GTI dans son populaire numéro Spécial Salon au mois d’octobre suivant. Tout au long des neuf pages d’essais, l’auteur Pierre-François Rousselot souligne les qualités qui font que la Peugeot l’emporte haut la main face à l’Opel Kadett GSI, la VW Golf GTI 16 et la Ford Escort RS Turbo :  «... puissance et agrément d’utilisation sont, enfin, et sans équivoque, au rendez-vous. Jamais une 205 GTI ne m’avait fait une telle impression positive, au point que l’on peut regretter le manque de distinction avec l’ancienne version». Plusieurs années après, elle tient encore le haut du pavé, comme dans Auto Plus en juin 1989, où elle bat 11 autres voitures parmi les plus performantes du moment.

GTI ! Ce sigle évoquant la conduite sportive fera les belles pages des magazines automobiles pendant de nombreuses années.

© IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Archives & Collections

Éternelle référence

Plus de trois décennies après son lancement, la Peugeot 205 GTI 1.9 fait encore parler d’elle et constitue toujours un élément de comparaison pour les modèles sportifs qui lui ont succédé dans les catalogues du constructeur de Sochaux. Mais entre-temps, le monde de la presse a évolué et c’est maintenant sur le Web que de nombreux articles lui sont consacrés. Ainsi, dès mai 2013, le site de L’Automobile Magazine proposait toute une page de comparatifs entre la 205 GTI 1.9 litre et la dernière 208 GTI lancée un peu plus tôt. Dotée d’un moteur turbo de «seulement» 1 598 cm3, cette dernière développe 78 ch de plus que son aînée et atteint la vitesse maxi de 230 km/h (contre 206 km/h).

Un avis d’expert

Dans son numéro du 12 octobre 1988, l’hebdomadaire Auto Plus ouvre ses pages au pilote international Jean-Pierre Beltoise qui réalise un essai comparatif entre deux bombes sportives françaises du moment, la Renault 5 GT Turbo et la Peugeot 205 GTI 1.9 Litre. Pour lui, la 205 c’est la séduction et l’élégance et si elle est plus chère que sa concurrente, il en va comme pour certains vêtements à la mode, les apparences valent parfois le supplément de prix ! Il décrit un comportement efficace et pointu qui réclamera de son conducteur des notions de pilotage. Plus loin, il écrit que la 205 GTI est probablement le meilleur modèle jamais commercialisé par Peugeot et qu’elle surpasse la plupart de ses rivales grâce à des performances de voiture de course.