Les Trois Ferdinand

Porsche, une tradition familiale

Créée en 1931, la marque Porsche est longtemps restée aux mains d’une même famille, depuis le fondateur historique jusqu’aux petits-fils.

Dans l’évocation cinématographique de cette course prestigieuse, la réalité et la fiction se croisent sans cesse et les séquences réalisées à bord d’une voiture qui a réellement participé à la course apportent vraiment un réalisme incomparable à l’histoire qui est racontée à l’écran. Une impression renforcée par le fait que Steve McQueen, qui interprète le héros du film, est un pilote chevronné et talentueux.

La 356 reste l’œuvre majeure de Ferry Porsche et le point de départ du fabuleux parcours de la marque. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche

L’histoire industrielle de Porsche est marquée par trois générations d’ingénieurs et d’entrepreneurs aussi visionnaires qu’ambitieux. Les deux fondateurs d’origine, Ferdinand Porsche et son fils Ferry, ont donné leur nom à l’une des plus prestigieuses marques de voitures sportives, tandis que l’un des petits-fils, Ferdinand Piëch, a permis à la marque allemande de s’illustrer au plus haut niveau de la compétition. 

Les débuts de Porsche ont lieu au cours d’une période tumultueuse de l’histoire allemande. La société « Dr. Ing. h.c. Ferdinand Porsche G.m.b.H Konstruktionsbüro für Motoren Farhzeug und Wasserfahrzeugbau » (Bureau d’études pour véhicules à moteurs du Docteur Ingénieur Honoris Causa Ferdinand Porsche) est en effet fondée par Ferdinand Porsche le 25 avril 1931 à Zuffenhausen, dans la banlieue de Stuttgart. Spécialisé dans la conception et le développement de moteurs et de voitures, Porsche sera à l’origine de la fameuse Volkswagen, « l’automobile du peuple » voulue par le Chancelier Hitler en 1933, ainsi que de nombreux engins militaires durant le IIIe Reich. La marque automobile Porsche voit quant à elle le jour en 1948, à Gmünd, en Autriche, à l’initiative de Ferry.

Ferry Porsche (à droite) et Fritz Huschke von Hanstein, le responsable du département course de Porsche, lors des 24 Heures du Mans de 1953. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche

Un ingénieur brillant

Ferdinand Porsche est né le 3 septembre 1875 à Maffersdorf, dans l’ancien Empire austro-hongrois. Autodidacte, il parfait sa formation dans les différentes entreprises où il est engagé. Son intérêt pour l’électricité l’amène en 1898 à concevoir l’une des premières voitures hybrides du monde pour le compte de l’entreprise Jakob Lohner & Co. En 1906, il est recruté par Austro-Daimler dont il devient le directeur en chef. En 1916, il reçoit le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université de Vienne, puis celui de l’Université de Stuttgart en 1923. À cette époque, il est directeur technique et administratif du constructeur Daimler-Benz pour lequel il participe à la création des luxueux modèles Mercedes SS et SSK. En 1929, il rejoint le groupe Steyr et lorsque la crise économique le laisse sans emploi, il décide de créer son propre bureau d’études avec d’anciens collaborateurs auxquels se joint son fils Ferry. Sa collaboration industrielle dans le cadre de l’effort de guerre du régime nazi lui vaut d’être emprisonné plus de 18 mois en France. Il est libéré en 1946, mais son état de santé est précaire et il décède le 30 janvier 1951 en ayant eu le temps de voir les débuts de la première voiture Porsche, la 356, lancée en 1948.

Pilote émérite et ingénieur talentueux, Ferdinand Piëch a offert à Porsche ses titres de noblesse en compétition. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Archives & Collections Dominique Pascal

Un entrepreneur moderne

Son fils, Ferdinand Anton Ernst Porsche, surnommé « Ferry », est né le 19 septembre 1909 à Wiener Neustadt en Autriche. Très jeune, il suit les traces de son père et lorsque ce dernier officie chez Daimler, il intègre naturellement l’école d’ingénieurs de Stuttgart. En 1931, diplôme en poche, il intègre le bureau d’études Porsche en tant que projeteur. Le père et le fils collaborent à des projets majeurs comme les Auto-Union de Grand-Prix ainsi que la Volkswagen. En 1940, il devient directeur adjoint du Centre de recherches et développement Porsche. La paix revenue, la société est transférée à Gmünd en Autriche, puis en avril 1950, les usines reviennent à Zuffenhausen, où l’entreprise prend le nom de Porsche Konstruktions GmbH. En 1964, Ferry Porsche est à l’initiative du coupé 911 qui va devenir le modèle emblématique de la marque. Il en confie l’étude à l’ingénieur Erwin Komenda et le dessin de la carrosserie à Ferdinand Alexander « Butzi » Porsche, son fils aîné, tandis que la conception du moteur est dirigée par Ferdinand Karl Piëch, son neveu. Ferry est resté Président du conseil de surveillance de la société Porsche AG jusqu’en mars 1990 et s’est éteint le 27 mars 1998.

Erwin Komenda, Ferry Porsche et Ferdinand Porsche présentent la nouvelle 356 à Gmünd en juin 1948. À l’arrière-plan, on distingue une Volkswagen. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche

Au service de la compétition

Ferdinand Karl Piëch est né le 17 avril 1937 à Vienne. Il est le fils de Louise Porsche, la sœur de Ferry et d’Anton Piëch qui a dirigé Volkswagenwerk GmbH à partir de 1941 et a participé aux accords signés avec Porsche en 1948. Ferdinand Piëch entre chez Porsche comme ingénieur motoriste en 1963 et devient directeur de la recherche et du développement en 1969. Responsable également du service compétition de la marque de Stuttgart, il fait triompher les révolutionnaires Porsche 908 et 917 dans les plus grandes courses internationales comme les 24 Heures du Mans. Sous sa houlette, Porsche remporte le Championnat du Monde des constructeurs de 1969 à 1971. L’année suivante, il devient responsable du programme technique chez Audi, pour qui il conçoit la fameuse Quattro Championne du Monde des Rallyes en 1982 et 1984. Il en devient le Président de 1988 à 1992 avant de prendre la direction de Volkswagen de 1993 à 2002. Retiré définitivement des affaires en 2015, Ferdinand Piëch décède le 25 août 2019. Il était le dernier maillon d’une famille qui fonda deux des plus grandes marques automobiles allemandes.

Image de marque

En 1948, Ferry Porsche conçoit la 356, qui est le premier modèle à porter le nom de Porsche. Il s’agit de l’aboutissement d’un ancien projet de Volkswagen sportive qui va marquer définitivement la philosophie du constructeur. Ferry Porsche, qui a œuvré avant la guerre sur les fameuses Auto-Union de Grand-Prix, est convaincu de la nécessité de la compétition pour assurer le succès commercial de ses modèles. Ainsi explique-t-il son point de vue à l’époque : « Je suis persuadé que le sport automobile préfigure réellement les innovations... Les voitures de sport ne pourront jamais, bien sûr, être produites en grande quantité. C’est pour cette raison qu’il est logique d’utiliser ces voitures pour la mise à l’épreuve de nouvelles idées, avant qu’elles n’entrent en production en série ». 

Une lutte fratricide

Depuis longtemps, les relations entre les descendants des familles Porsche et Piëch sont conflictuelles. Les problèmes remontent à la mort du patriarche Ferdinand Porsche en 1951, qui, à la tête d’un empire industriel, n’avait cependant pas laissé de testament. Il en résulte la lutte de Ferry et de sa sœur Louise pour le pouvoir, tandis que Ferdinand, le brillant neveu, éjecté de l’entreprise familiale et devenu le dirigeant de VW, est prêt à tout pour prendre sa revanche... En 2008, la famille Porsche déclare vouloir prendre le contrôle de Volkswagen dont elle détient alors 30 % du capital. L’issue de cette bataille Porsche-Piëch tourne finalement en faveur du Groupe Volkswagen qui absorbe Porsche le 1er août 2012, regroupant ainsi les deux fleurons de l’automobile allemande.

Articles récents

Partager ce post

Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
Emballage sécurisé Emballage sécurisé
Transport inclus Transport inclus
Abonnement flexible Abonnement flexible

En poursuivant sur www.ixocollections.com, vous acceptez l'utilisation de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site. Pour plus d'informations, vous pouvez consultez notre politique sur les données personnelles