Porsche 911 Carrera RS 2.7

Une sportive de légende

Première 911 à recevoir la griffe « Carrera », la RS 2.7 de 1972 reste l’un des modèles les plus prestigieux de la marque Porsche, représentant pour beaucoup LA sportive par excellence.

Dans l’évocation cinématographique de cette course prestigieuse, la réalité et la fiction se croisent sans cesse et les séquences réalisées à bord d’une voiture qui a réellement participé à la course apportent vraiment un réalisme incomparable à l’histoire qui est racontée à l’écran. Une impression renforcée par le fait que Steve McQueen, qui interprète le héros du film, est un pilote chevronné et talentueux.

La Porsche Carrera RS va dominer les championnats de Grand Tourisme de 1973 à 1975.  © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Dominique Pascal / Archives & Collections

Huit ans après son lancement, la Porsche 911 est présentée en version Carrera RS au Salon de l’Auto de Paris de 1972. Cette nouveauté fait l’effet d’une bombe auprès du public. À tel point que Sonauto, l’importateur officiel de la marque en France, enregistre plus de 50 commandes de ce modèle dès le premier jour du salon ! Produite pendant seulement trois années et à très peu d’exemplaires, cette voiture va devenir rapidement une sportive légendaire de la marque de Stuttgart.

La 911 Carrera RS 2.7 s’inscrit parfaitement dans la lignée imaginée par Ferry Porsche, le créateur de la marque, qui voulait que ses voitures expriment « La conduite sous sa forme la plus pure ». Ce modèle est de fait considéré comme le plus emblématique des Porsche de série, immédiatement reconnaissable à sa livrée bicolore et son fameux spoiler arrière en queue de canard. Alliant à la perfection la légèreté et la puissance, elle a été conçue pour des besoins d’homologation en compétition. La course est d’ailleurs clairement exprimée dans son appellation : Carrera  évoquant en effet la gloire dont les voitures Porsche se sont couvertes lors de la fameuse Carrera Panamericana disputée au Mexique de 1952 à 1954, tandis que le sigle RS signifie Renn Sport (course en Allemand).

Les Carrera RS 2.7 sont les dernières Porsche 911 à utiliser le châssis type F. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Dominique Pascal / Archives & Collections

Une 911 S augmentée

La Carrera RS 2.7 est une évolution logique de la 911 S 2 Litres (160 ch) lancée en 1966 et qui correspondait alors au haut de gamme de ce modèle. La cylindrée de cette version va ensuite augmenter régulièrement, tout comme la puissance délivrée : 2 195 cm3 et 180 ch en 1969, puis 2 341 cm3 et 190 ch en 1971. C’est un changement de réglementation sportive qui va permettre à la 911 Carrera RS de voir le jour. À partir de la saison 1972, la Commission Sportive Internationale impose en effet de limiter la cylindrée des voitures de la catégorie Sports et Prototypes en Championnat du Monde à 3 litres. Ce qui met un terme immédiat à la carrière de la Porsche 917 et de sa principale adversaire Ferrari 512. Porsche décide d’adapter sa 917 de 5 litres aux courses de Can Am, mais ne voulant pas déserter pour autant les courses en Europe, la marque de Stuttgart envisage de s’investir dans le nouveau Championnat  pour voitures de Grand Tourisme qui est alors sans limite de cylindrée. Seul souci, la classe 2 500 cm3 dans laquelle la 911 S de 2,4 litres serait engagée offre peu de perspectives de développement. Les ingénieurs du service compétition de Porsche vont régler le problème en poussant la cylindrée du moteur 6 cylindres à plat à 2 687 cm3, simplement en augmentant l’alésage de 6 mm. L’autre contrainte est que pour être homologuée en Groupe 4 (GT) cette nouvelle 911 Carrera RS 2.7 doit être construite à au moins 500 exemplaires, ce qui est chose faite dès novembre 1972.

Résolument taillée pour la course, la Carrera RS dispose d’un habitacle spartiate dépourvu d’insonorisation. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Dominique Pascal / Archives & Collections

Exclusivement pour la course

La Carrera RS 2.7 se présente véritablement comme une version compétition de la 911 S qui a été développée chez Porsche par l’équipe de l’ingénieur Helmuth Bott. Pour gagner une centaine de kilos, la plupart des habillages intérieurs (moquettes, garnitures et rembourrages divers) ont été supprimés, tout comme les sièges arrière, la boîte à gants ou les ceintures de sécurité à enrouleurs. La carrosserie comprend des parties en tôles plus minces, tout comme les vitres en verre allégé type Glaverbel. Dans le même esprit, de nombreux éléments tels que les pare-chocs, le capot arrière et son aileron en queue de canard surnommé « birzel » et le réservoir de carburant de 85 litres sont réalisés en Polyester. Par ailleurs, les essieux avant et arrière ont été renforcés, tandis que des disques de freins ventilés provenant de la 917 et des amortisseurs à gaz ont été adoptés. Lors du montage de la voiture, le client pouvait choisir son équipement à la carte, et optait ainsi pour une version Sport (type M 471), Touring (type M 472) ou Course (RSR).

La 911 SC « Safari » de 1978 a été préparée pour les rallyes africains dans la continuité de la Carrera 2.7 du même nom. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche

La Carrera RSR

La version compétition RSR a été construite à seulement 49 exemplaires sur un total de 1 590 Carrera RS 2.7 produites de 1972 à 1974. Au cours de cette dernière année, une série spéciale de 109 Carrera RS à moteur 3 litres de 315 ch sera également assemblée. Sur la RSR, le bloc moteur est conservé comme précédemment, tout en subissant un réalésage augmentant la cylindrée à 2 806 cm3 (alésage x course : 92 x 70,4 mm) avec une puissance de 300 ch à 8 000 tr/min. Extérieurement, la RSR se distingue par des ailes plus larges (voies augmentées de 35 mm) permettant de monter des jantes plus grandes (9 et 11 pouces au lieu de 6 pour la RS), ainsi qu’un spoiler avant et un aileron arrière spécifique. La Carrera 2.8 RSR était homologuée en groupe IV du règlement de la FIA. Dès 1973, la 911 Carrera RSR 2.8 remporte des épreuves majeures telles que les 24 heures de Daytona, les 12 heures de Sebring et la Targa Florio. 

Fiche technique

Porsche 911 Carrera RS 2.7 (1973)

• Moteur :Type 911/83, 6 cylindres à plat opposés, porte à faux arrière 

• Cylindrée : 2 687 cm3

• Alésage x course : 90 mm x 70,4 mm

• Puissance : 210 ch à 6 300 t/mn

• Alimentation : injection mécanique Bosch

• Allumage : bobine et distributeur

• Distribution : 1 arbre à cames en tête par banc, 2 soupapes par cylindre

• Transmission : Type 915, aux roues arrière, 5 rapports + M.A.

• Pneumatiques : 185/70 VR 15 (avant) 215/60 VR 15 (arrière)

• Freins : disques ventilés (avant et arrière) ATE

• Longueur : 410,2 cm

• Largeur : 165,2 cm

• Hauteur : 132 cm

• Empattement : 227,1 cm

• Voie avant : 137,2 cm

• Voie arrière : 136,8 cm

• Poids (à vide) : 960 kg (version Lightweight)

• Vitesse maximale : 245 km/h

La Carrera RS au Mans

La 911 Carrera RS a été la sportive idéale de son époque, pouvant être accessible financièrement pour les pilotes amateurs tout en rivalisant avec les voitures de concurrents professionnels. La version RS 2.8 va être engagée une seule fois aux 24 Heures du Mans, lors de l’édition de 1973. Cette année-là, neuf modèles Carrera RS sont alignés en catégorie Grand Tourisme Spécial, ainsi que deux RSR 3 Litres en catégorie Sport. La meilleure RS classée est la n° 45 du Porsche Kremer Racing Team, pilotée par Paul Keller, Erwin Kremer et Clemens Schickentanz. Elle termine 8e au classement général, 2e en GTS et remporte l’Indice au Rendement Énergétique. La meilleure des RSR, la N° 46 du Martini Racing pilotée par l’équipage Müller-Van Lennep, termine quant à elle 4e au général.

Articles récents
Box 13

Box 13

BOX 13 - Kits 49-50-51-52 Lire la suite
Box 12

Box 12

BOX 12 - Kits 45-46-47-48 Lire la suite
Porsche 944

Porsche 944

Dans la continuité de la 924 Lire la suite

Partager ce post

Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
Emballage sécurisé Emballage sécurisé
Transport sécurisé Transport sécurisé
Abonnement flexible Abonnement flexible

En poursuivant sur www.ixocollections.com, vous acceptez l'utilisation de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site. Pour plus d'informations, vous pouvez consultez notre politique sur les données personnelles