Porsche 930 Turbo

Le fleuron de la gamme 911

Une décennie après sa sortie, la Porsche 911 est équipée d’un moteur turbocompressé qui la transforme en une véritable bête de course couronnant magistralement la gamme.

Au Salon de Paris de 1974, Porsche présente une évolution majeure de sa 911, dotée d’un 3 Litres turbocompressé. Depuis sa sortie, ce modèle phare du constructeur allemand a vu son six cylindres à plat gagner régulièrement des chevaux et logiquement les ingénieurs de Zuffenhausen décident de continuer cette course à la puissance en lui greffant un turbo. Cette technique avait déjà porté ses fruits avec les 917 Spyder engagées en CanAm et il était tentant de l’adapter aux Porsche routières.

Avec la 911 Turbo, les dirigeants de Porsche ont voulu créer un modèle d’exception pouvant rivaliser avec les sportives italiennes. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche / Archives et Collections.

L  e concept défini par Porsche est simple : il suffit de prendre la 911 aux qualités déjà unanimement reconnues, d’élargir ses ailes pour monter des jantes et des pneus surdimensionnés, d’ajouter un aileron à l’arrière ainsi qu’un becquet à l’avant, puis de doter le moteur d’un turbo. C’est de cette façon que les ingénieurs de Weissach ont conçu une voiture racée aux lignes aisément reconnaissables et qui présente les garanties d’une tenue de route héritée de la compétition. La presse spécialisée est d’ailleurs particulièrement élogieuse lorsqu’elle découvre la nouvelle Porsche. Ainsi, le magazine anglais Motor écrit : «Ce qui rend cette machine absolument incomparable, c’est la manière dont elle associe la force avec la douceur», tandis que la revue américaine Road & Track la qualifie de «Sensationnelle, tout simplement sensationnelle...»  

Ce dessin technique permet de distinguer la position de la boîte de vitesses en avant du moteur, ainsi que l’échangeur installé sous l’aileron. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche / Archives et Collections.

Fer de lance de Porsche   

Lors de sa sortie, la Porsche type 930, plus communément appelée 911 Turbo, est l’une des voitures de série les plus puissantes au monde. Avec ce modèle le constructeur allemand ne se contente plus de rivaliser avec les meilleures sportives du moment, la nouvelle Porsche 911 Turbo est de fait immédiatement admise dans le club très fermé des «Monstres sacrés» tels que la Ferrari 512 BB, l’Aston Martin V8 et autre Lamborghini Countach. Plusieurs personnes ont contribué à la création de la 911 Turbo lancée à l’initiative du Docteur Ernst Fuhrman, le Président du conseil d’administration de Porsche depuis 1972. La direction des études est assurée par l’ingénieur Helmuth Bott qui est à la tête du Centre de recherche et de développement de Weissach. Le chef de projet est Wolfgang Berger, assisté de Helmut Flegl, qui supervise les ingénieurs Horst Reitter et Hans Metzger respectivement responsables du châssis et du moteur. Parallèlement, Norbert Singer, le chef du Service course, se charge du développement des modèles 934 et 935 de compétition.

Environ 40 % des 20 613 Porsche 930 Turbo construites entre 1974 et 1988 ont été commercialisées aux États-Unis, au Canada et au Japon. © IXO Collections SAS - Tous droits réservés.  Crédits photo © Porsche / Archives et Collections.

Cousine de la Carrera RS

Paradoxalement, c’est au moment où le monde sort à peine d’une crise pétrolière sans précédent que Ernst Fuhrman parie sur l’avenir et donne son feu vert pour la fabrication d’une 911 à hautes performances luxueusement équipée. Comme c’est une habitude chez Porsche, un nouveau modèle découle d’un modèle précédent sans rupture majeure tout en offrant une image différente au client, préservant ainsi une certaine tradition tout en mettant l’innovation en avant. Dans ce sens, la 911 turbo possède une parenté étroite avec la Carrera RS 3 Litres, elle-même issue de la version 2.7 Litres. Initialement, la 911 Turbo ne devait être produite qu’à 400 exemplaires pour des clients sportifs en vue d’une homologation en Groupe 4. Mais le succès est tel que ce modèle va être construit pendant quinze années avant de laisser la place en 1989 à une nouvelle génération de 911 baptisée 964, avec une version Turbo dès 1990. Au total, la Porsche 911 Turbo a été construite à 20 613 exemplaires de 1974 à 1988, dont 17 763 exemplaires de la version 3.3 Litres à partir de 1977. La version 3 Litres n’a été produite qu’en Coupé, tandis que la version 3.3 Litres a également été déclinée en Targa et en Cabriolet de 1986 à 1988. 

La Porsche 911 Turbo possède un lien de parenté avec les Carrera RSR de compétition. Ici la voiture que pilotaient Gijs van Lennep et Herbert Müller aux 24 Heures du Mans 1973 (classés 18e). © IXO Collections SAS - Tous droits réservés. Crédits photo © Porsche / Archives et Collections.

Montée en puissance

Le moteur 6 cylindres à plat de3 Litres issu de la Carrera était parvenu à la limite de son développement et la suralimentation va lui offrir des performances supplémentaires. D’une cylindrée de 2 994 cm3 (alésage 95 mm x course 70,4 mm), ce moteur type 930/50 développe 260 ch à 5 500 t/mn, avec un couple maxi de 35 mkg à 4 000 t/mn. Le bloc et les carters sont en alliage léger, tandis que les pistons sont en aluminium Nikasil. Pour dompter la puissance prodigieuse du turbo, le châssis monocoque en acier de la Porsche 930 est équipé de suspensions dérivant de celles utilisées sur les Carrera de compétition. Par ailleurs, on trouve un système de freinage très efficace comprenant des disques ventilés et perforés (diamètre 28,4 cm à l’avant et 29 cm à l’arrière). La cylindrée est portée à 3 299 cm3 avec le millésime 1977 qui dispose maintenant d’un échangeur air-air facilitant le refroidissement du turbo ainsi que d’un échappement à double sortie. La puissance gagne 40 ch et le couple maxi passe à 42 mkg.

Fiche technique

Porsche 930 Turbo 3.3 (1978)

• Moteur : type 930/60, 6 cylindres opposés à plat, longitudinal, porte-à-faux arrière 

• Cylindrée : 3 299 cm3

• Alésage x course : 97 mm x 74,4 mm

• Puissance : 300 ch à 5 500 t/mn

• Alimentation : Gestion intégrale Bosch K-Jetronic, Turbocompresseur KKK

• Allumage : transistorisé Bosch

• Distribution : arbre à cames en tête par banc, 2 soupapes par cylindre

• Transmission : type 930/34, aux roues arrière, manuelle à 4 rapports + M.A.

• Pneumatiques : Pirelli, 205/55 VR 16 (avant), 225/70 VR 16 (arrière)

• Freins : disques ventilés (avant et arrière) 

• Longueur : 429,1 cm

• Largeur : 177,5 cm

• Hauteur : 131 cm

• Empattement : 227,2 cm

• Voie avant : 143,2 cm

• Voie arrière : 150,1 cm

• Poids (à vide) : 1 300 kg

 Vitesse maximale : 260 km/h

La 911 Turbo en course

Dans la logique de Porsche qui établit un rapport étroit entre ses machines de course et ses modèles destinés à la route, la 930 Turbo de série va donner naissance à plusieurs versions compétition qui marqueront leur époque dans de nombreuses disciplines. En Groupe 4 (Grand Tourisme) la 934 dispose du moteur 3 Litres dont la puissance est poussée à 570 ch. La Porsche 935 de Groupe 5 (Production Spéciale et «Silhouette») est celle qui va se tailler le palmarès le plus étoffé en remportant le Championnat du Monde des constructeurs en 1976 et 1977 ainsi que les 24 Heures du Mans en 1979. La 935/1 de 1976 est équipée d’un moteur de 2 857 cm3 et 590 ch tandis que la version 935/2 offre 630 ch avec la même cylindrée. Enfin, la Porsche 936 qui est une barquette prototype biplace destinée au Groupe 6 et qui est équipée d’un moteur de 2 142 cm3 développant 600 ch. Cette voiture a remporté les 24 Heures du Mans en 1976, 1977 et 1981 dans différentes versions.

Articles récents
PORSCHE 911 CARRERA 2.8 RSR

PORSCHE 911 CARRERA 2.8 RSR

Un seul mot d’ordre : réduire le poids et obtenir plus de chevaux du moteur Lire la suite
PORSCHE 935/78 « Moby Dick »

PORSCHE 935/78 « Moby Dick »

Trois ans d’évolution pour arriver à 850 ch de puissance Lire la suite

Partager ce post

Paiement 100% sécurisé Paiement 100% sécurisé
Emballage sécurisé Emballage sécurisé
Transport sécurisé Transport sécurisé
Abonnement flexible Abonnement flexible